les projets créatifs thématiques

NOOS Production développe des projets avec une approche originale et utilise la photographie comme outil créatif sous forme d'ateliers participatifs, "d'art thérapie", ou simplement d'espace d'expression

NOOS Production propose d'associer la photographie à des démarches plus globales et à d'autres milieux professionnels, parfois où on l'attend pas. Cette association entre disciplines permet de proposer un outil de travail pouvant être lié à "l'art thérapie" (hôpitaux, EHPAD, psychologues, espaces santé jeunes...) ou s'inclure dans des démarches liées aux risques psychosociaux dans les entreprises ou collectivités, ou encore avoir une approche pédagogique et culturelle (établissements scolaires, centres culturels).

 

Souvent réalisés sous forme d'ateliers participatifs, on y travaille les liens sociaux, l'estime de soi, le travail sur son image, la liberté d'expression et la créativité. La photographie apporte alors un moyen d'expression décalé et propose de poser un regard différent, une autre interprétation, sur une situation.

Conjointement avec le modèle ou la structure demandeuse, nous mettons en œuvre une scénarisation et un équipement approprié (lumière naturelle ou artificielle à l'aide d'un studio mobile, intervention d'un styliste ou chorégraphe si besoin) pour qu'à chaque projet, chaque scène, corresponde son ambiance pour un résultat qui servira à l'objectif recherché.  

Quelques réalisations

la ville en métiers

Un projet réalisé de 2015 à 2017 pour la ville de Fréjus.

Objectif : Valoriser l'image des métiers de la fonction publique et renforcer l'estime de soi pour les agents publics.

 

Ce projet est destiné à apporter un éclairage nouveau sur le visage d'une collectivité, en mettant en lumière les métiers spécifiques des fonctionnaires territoriaux. La série de photographie nous interpelle sur la richesse des identités professionnelles, chacune au service de l'intérêt général. A travers un échantillon de métiers de la mairie de Fréjus, elle témoigne de la diversité des compétences et de l'implication professionnelle des agents qui participent à la dynamique et à l'évolution de la Ville.

38 photographies ont été imprimées sur des bâches géantes et ont fait l'objet d'une exposition installée sur les murs du centre ville. Certains métiers sont méconnus ; d’autres correspondent à l’identité territoriale de la collectivité ; d’autres encore rappellent le lien fort qui existe entre les agents territoriaux et les habitants. Tous sont le reflet des besoins de notre société actuelle.

Le scénario des photographies et les textes qui les accompagnent ont été préparés conjointement par le photographe Patrice TEXIER et le personnel concerné lors d'ateliers collectifs. Les agents publics ont ainsi été mis en scène,  dans leur situation réelle de travail, avec une ambiance propre à chaque métier, et un parti pris esthétique.

Ce projet a en outre été proposé comme action concrète dans une démarche de prévention des Risques Psycho-Sociaux (stress ou bien-être au travail).

1/22
 

à travers le miroir

Un projet réalisé en 2016 pour la résidence de retraite Notre Dame (les Arcs sur Argens)

Objectif : Valoriser l'image de soi pour les personnes du 3e âge et créer du lien intergénérationnel 

Ce projet photographique est à destination des établissements pour personnes âgées. Il est fondé sur la participation des résidents à un projet artistique et créatif, mettant en œuvre un véritable travail sur l’identité, l’estime de soi, la valorisation de l’image et le relationnel.


Les photographies sont construites conjointement entre le résident, le personnel de l’établissement et le photographe. Elles font également intervenir d’autres personnes comme la famille ou des amis. Le projet permet ainsi de renforcer les liens internes entre personnel et résidents et d’entretenir les liens sociaux et intergénérationnels à l’extérieur.

La scène se passe dans le lieu de vie du résident, posant devant un miroir. Le reflet dans le miroir ne renvoie pas leur image mais plutôt celle qui correspond à leur propre représentation mentale. Elle est la traduction de la façon dont les résidents se voient ou aimeraient qu’on les voit. Certains peuvent choisir une image correspondant à leur ancienne profession. D'autres préféreront mettre en scène une image correspondant à leur imaginaire ou à une représentation de ce qu’ils auraient voulu être. Le miroir agit alors comme un reflet de l’esprit et non comme un reflet physique. 

 

Une exposition a été présentée aux résidents, familles et invités, dans le jardin de la résidence, lors d'un vernissage convivial le 23 septembre 2016.

Mon Bookface, cet autre moi

Un projet réalisé en janvier 2019 avec le Centre de documentation et d'information du lycée Saint-Exupéry de Saint-Raphaël et le centre culturel.

 

Un travail d'écriture, de scénarisation et de mise en scène, autour du livre...

 

Imaginer, se mettre en scène, raconter une histoire, et donc se raconter un peu soi-même: voici l'idée du projet « Bookface, cet autre moi », mené avec 17 élèves de l'Enseignement Exploratoire « Littérature et Société » du lycée Saint-Exupéry, leurs professeurs documentaliste et de Français, Véronique Puglièse de la médiathèque et le photographe Patrice Texier.
À travers ces 15 photographies, les élèves proposent un scénario où ils se mettent en scène avec un livre qu’ils intègrent dans leur réalité.

À moins que ce soit eux-mêmes qu’ils transposent dans un imaginaire… Celui décrit par le texte qui accompagne chaque photographie, donnant vie à leur personnage issu de la fusion avec leur livre.

Expositions : avril 2019 au lycée Saint-Exupéry 

du 21 mai au 20 juin au centre culturel, espace jeunesse.